jeudi 11 novembre 2010

Intuition, nomadisme et Kairos

Kairos est un jeune éphèbe grec qui ne porte qu’une touffe de cheveux sur la tête. Quand il passe à notre proximité, soit on ne le voit pas, soit on le voit et on ne fait rien, soit, au moment où il passe, on tend la main pour saisir sa touffe de cheveux et l’arrêter . Kairos a donné en latin Opportunitas (opportunité, saisir l’occasion). Le kairos se rattache à un certain type d’actions qui doivent être accomplies «à temps» et ne tolèrent ni le retard, ni l’hésitation. Le Kairos est le temps de l'occasion opportune, un moment où le temps se "densifie", la perception d'un point de basculement en est presque matérielle. Difficile à se représenter dans nos langues modernes, le Kairos représente à la fois l'action et le temps, le général et le particulier, la compétence et la chance, la destinée et l'autonomie. Le Kairos est finalement plus proche d'une vision orientale du monde où tout est dans tout , la lumière et l'ombre, le positif et le négatif, l'opportunité et la menace.
Le nomade pourrait être nommé "Kairien" lorsqu'il est en terrain étranger ; il aiguise ses sens, les met en alerte, sort ses antennes. Son être tout entier embrasse ce qui l'entoure. Il est à l'affut des moindres détails, des moindres mouvements, des moindres modifications. Son intuition l'aide à "comprendre" plus rapidement son environnement et à attraper la touffe de cheveux du Kairos quand elle se présente. A l'instant où vous lisez ces lignes, le monde qui vous entoure, comme vous d'ailleurs, a déjà changé. Vous êtes nouveau dans un nouveau monde et le Kairos peut passer à côté de vous. Saisissez-le !

2 commentaires:

  1. J'aime, je vais recopier parmi tant d'autres inspirations sur Kairos, bravo!

    RépondreSupprimer